Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 07:00

A l'occasion d'un déménagement, j'ai déjeuné dans un petit restaurant qui donnait sur un lavoir ... Je donnais un coup de main à un collègue de travail pour son emménagement à Tonnerre et pour le midi il avait réservé des repas dans cet établissement. J'ai pu contempler ce site dont on parle ...
La Fosse Dionne une source vauclusienne, aménagée au XVIIIè siècle en lavoir avec une enceinte en pierre dure d’Angy et un toit, du temps du père du célèbre Chevalier d'Eon, est encore aujourd’hui un des endroits les plus agréables de la ville. Le nom de Fosse Dionne viendrait de Divona, une divinité des sources... Il se peut également que ce nom soit dérivé de la nymphe Dioné (mythologie archaïque), océanide de la mythologie grecque antique.

Il s'agit non pas d'une résurgence, mais d'une source météorique résultant de l'infiltration des eaux de pluies dans les couches calcaires supérieures. Le cheminement souterrain est estimé à 43 km. Son exploration est rendue difficile par l'étroitesse du passage par endroits et la succession de dénivelés qui obligent à effectuer de nombreux paliers de décompression.


La Fosse Dionne a longtemps été considérée comme magique. Cette source est remarquable par sa qualité, la stabilité de son débit (200 litres/s) et sa profondeur supposée...

 


A l'époque gallo-romaine, cette source servait à alimenter en eau les habitants. En 1758, Louis d'Éon (dit le chevalier d'Éon) fit aménager la source en lavoir, avec une toiture semi-circulaire et une double enceinte.

Le lavoir circulaire qui entoure la fosse est équipé d'un muret destiné à protéger l'eau de la source de l'eau de lavage ainsi que des cheminées qui produisaient la cendre utilisée pour le nettoyage.


A l'issue d'un cheminement complexe fait d'exurgences et de résurgences, cette source forme une vasque au fond de laquelle on peut voir le départ d'une galerie haute de 2,5m qui s'arrête à 28m de profondeur sur un étranglement. Après quoi la galerie se poursuit jusqu'à 360m de l'entrée et 61m de profondeur. C'est une des sources de France les plus difficiles à explorer en raison de ses étroitures, des tourbillons d'argile, de la force du courant et de sa profondeur. Située à 140m d'altitude, la Fosse Dionne excite depuis longtemps la curiosité (plusieurs plongeurs y ont déjà perdu la vie), on s'interroge sur la provenance de cette eau qui sort avec tant d'abondance, surtout en hiver. Le débit moyen annuel est de 242 litres par seconde, mais la source est capable de crues violentes. L'eau est issue d'un impluvium de 43Km² au sud de la ville, stockée dans les multiples failles du calcaire, ce qui explique son débit continu. Une partie de l'eau provient également de la perte de la Laigne (près de Châtillon sur Seine) par un parcours souterrain encore inconnu de plus de 40Km à vol d'oiseau. La Fosse Dionne est ainsi la deuxième percée hydrogéologique de France, après la fontaine de Vaucluse. Les tests de coloration qui ont été effectués le prouvent...





Sources : Ville de Tonnerre - yonne89.net - wikipedia 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Le Blog De Philippe

  • Philippe
  • Mon journal de bord, mon quotidien, l'actualité de mon présent et mes souvenirs, mes coups de coeur et mes coups de gueule ...
  • Mon journal de bord, mon quotidien, l'actualité de mon présent et mes souvenirs, mes coups de coeur et mes coups de gueule ...

Cliquer sur les images pour les agrandir  ...  

Rechercher Sur Le Blog