Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 mars 2010 1 22 /03 /mars /2010 07:30

regionales-france.jpgRésultats définitifs des élections régionales 2010 dans l'yonne ... Les dés sont jetés la france des régions reste à gauche et les bourguigons ont également donné quitus de la gestion socialo-écolo de leur région et reconduit les conseillers avec la même majorité. Les électeurs en ont décidé : "A partir de demain ce sera comme avant"...

On a enregistré un taux de participation légèrement supérieur au premier tour. 50,85% des inscrits se sont déplacés pour montrer l'intérêts qu'ils portent à la gestion de leur région et aux intérêts locaux.

regionales-2-2010.jpg 

Les résultats définitifs de ce deuxième tour des régionales placent la liste de François Patriat (PS, EEB, PRG, PC) en tête avec 47,09% des suffrages... La liste de François Sauvadet (UMP-LNC) arrive en seconde position avec 35,97%. Et la liste conduite par Edouard Ferrand (FN) a obtenu 16,95%.
Plus localement les Icaunais ont exprimé les même choix avec des résutats légèrement différents... 


Les Auxerrois encore plus à gauche donnent une victoire encore plus grande aux socialistes :

Liste François Patriat : 55,35%

Liste François Sauvadet : 31,94%

Liste Edouard Ferrand : 12,71%

 

A Sens la droite résiste un petit peu mieux :

Liste François Patriat : 45,09%

Liste François Sauvadet : 40,37%

Liste Edouard Ferrand : 14,54%

 

Répartition en sièges dans la région Bourgogne
François Patriat : 37 sièges
(11 en Côte d'Or, 6 dans la Nièvre, 13 en Saône-et-Loire et 7 dans l'Yonne)

François Sauvadet : 14 sièges
(5 en Côte d'Or, 1 dans la Nièvre, 5 en Saône-et-Loire et 3 dans l'Yonne)
Édouard Ferrand : 6 sièges
(2 en Côte d'Or, 1 dans la Nièvre, 2 en Saône-et-Loire et 1 dans l'Yonne)







Partager cet article
Repost0
21 mars 2010 7 21 /03 /mars /2010 09:00
régionales-2010Le deuxième tour des élections régionales dans l'Yonne se déroule avec une triangulaire entre :
- François Patriat président du conseil régional sortant Parti Socialiste
- François Sauvadet Union Majorité Présidentielle
- Edouard Ferrand Front National


Le département de l'Yonne compte 244 403 inscrits sur les listes électorales.

 

Résultats du premier tour - Département de l'Yonne Dimanche 14 mars 2010

MAJ François SAUVADET        29,98 % 31 359 voix
PS François PATRIAT            29,57 % 30 925 voix
FN Edouard FERRAND 15,25 % 15 954 voix
VEC Philippe HERVIEU 10,44 % 10 925 voix
AUG Mme Sylvie FAYE-PASTOR   5,37 %   5 618 voix
MD François DESEILLE   4,17 %   4 364 voix
ALE Julien GONZALEZ   2,30 %   2 408 voix
LO Claire ROCHER   1,69 %   1 768 voix
DVG Joël MEKHANTAR   1,22 %   1 277 voix
       
MAJ-M : Majorité Présidentielle-MoDem - PS : Parti Socialiste - FN : Front National -
VEC  : Verts-Europe Ecologie  AUG : Autre Gauche - MD : MoDem - ALE : Alliance Ecologie
LO : Lutte Ouvrière - DVG : Divers Gauche

 

Inscrits : 244 403

Votants : 109 619 - 44,85 %

Abstentions : 134 784 - 55,15 %

Exprimés : 104 598 - 42,80 % des inscrits - 95,42 % des votants

Blancs ou nuls : 5 021 - 2,05 % des inscrits - 4,58 % des votants

Deuxième tour dimanche 21 mars 2010
régionales-2010


Les unions se sont faites, tous le monde est d'accord, les consignes de votes ont été données et tous les candidats ont lancé des appels plus que  "chaleureux" aux abstentionnistes. Tout le monde à promis que tout ira mieux si ils sont élus et même ceux qui avaient déjà le pouvoir... A croire que ces consultations électorales ont des effets révélateurs pour prendre conscience des priorités ... Bref nous allons voter pour élire des hommes et des femmes  qui auront en charge le devenir de notre région, décideront des priorités d'actions et fixeront les impôts et taxes de la région ...
Ce soir nous serons fixés pour quatre années de gestion régionale, la démocratie à la Française aura tranché...



Partager cet article
Repost0
16 mars 2010 2 16 /03 /mars /2010 15:00

sarkozy-vendee-01-03-2010.jpgLe tout puissant chef de l'état français, en campagne, soutien les listes UMP de vendée,  en promettant des subventions aux sinistrés de la tempête "Xynthia" ... Il proclame sur les lieux du sinistre : «Nous ne laisserons pas se réinstaller des gens dans des maisons situées dans des lieux où il y a des risques mortels», a déclaré M. Sarkozy à la presse à l'issue d'une réunion tenue à huis clos au sein de la préfecture de Charente-Maritime à La Rochelle.

Après cette réunion, le souverain a poursuivi sa visite de campagne électorale en passant par Charron (Charente-Maritime) et s'est entretenu, devant les journalistes avec des victimes de la tempête et les membres d'équipes de secours. Après un petit tour pour se montrer chez des ostréiculteurs de la Louippe (Vendée), il a rejoint le conseil général de Vendée à La Roche-sur-Yon pour y prononcer un discours et soutenir les candidats locaux...
Si on prend les faits en dehors de la propagande on s'aperçoit que la tempête Xynthia à fait 53 morts en France et, selon les assureurs, 1,5 milliard d'euros de dégâts, suite à des ruptures de digues qui avaient été construites à l'initiative d'un autre empereur, Napoléon ... Renseignements pris auprès des riverains ces digues n'étaient pas ou que très peu entretenues et nombres d'anciens avaient à maintes reprises tiré la sonnette d'alarme.

Victimes de la tempête
"XYNTHIA"

Portugal 1
Espagne 3
France 53
Belgique 1
Allemagne 5


Nos voisins européens n'ont eu a déplorer qu'un nombre de victimes bien inférieur ... Mais peut-être ne se mêlent ils pas de vouloir mener le monde ... et préfèrent avant tout s'occuper à entretenir leurs digues et veiller à la sécurité de leurs compatriotes ... Visiblement pour cette tempête la méthode a fonctionné chez nos voisins ...

Encore une fois, au lieu de vouloir toujours frimer et refaire le monde, ne vaudrait il pas mieux, humblement mais consciencieusement, entretenir les infrastructures croulantes de notre pays... Avant de promettre, alors que les caisses de l'état sont vides, de reconstruire un palais au Président d'un pays qui vit affamé dans la rue... Au lieu de vouloir donner des exemples le travail ne manque pas en France... et ça devient plus qu'urgent et au vu du bilan du passage de cette tempête ça devient même vital ...

Partager cet article
Repost0
15 mars 2010 1 15 /03 /mars /2010 07:30

elections-regionales-2010.jpgDans le département de l'Yonne, le participation est restée faible avec 44.48% d'électeurs qui se sont déplacés pour accomplir leur devoir électoral et confier l'avenir de leur région aux candidats de leur choix ...
Le dépouillement laisse apparaître la liste de François Sauvadet (UMP-NC) conduite par Henri de Raincourt qui arrive en tête avec 29.98% des sufrages.
Derrière la liste de François Patriat (PS-PRG-PC) menée par Guy Férez a obtenu 29.59% des voix.

En troisième position, la liste de Edouard Ferrand (FN) totalise 15.25% des suffrages devant la liste Europe Ecologie qui ne recueille que 10.44% des voix score qui lui permet de rejoindre les rangs du parti socialiste pour le deuxième tour...

Ces chiffres révèlent qu'une très grande majorité d'icaunais sont satisfait et approuvent les politiques menées au niveau national et local... 
Au niveau de la région, François Patriat, le président sortant (PS) obtien le meilleur score partout sauf dans l'Yonne. Il réalise son meilleur score dans la Nièvre avec plus de 42% contre à peine 22% pour son challenger NC François Sauvadet. Avec un score global de plus de 36% en Bourgogne et des réserves de voix chez les Verts et dans les petites listes de gauche qui ne pourront pas se maintenir au second tour, l'équipe PS-PRG-PCF de Patriat part nettement favorite pour le second tour. Une incertitude malgré tout : l'attitude des abstentionnistes du premier tour dimanche prochain... 
Trois options seront donc proposées aux icaunais pour confier un mandat de quatre ans aux candidats et aux projets qui leur sembleront les plus adaptés pour défendre au mieux les intérêts de la région ...


A suivre ...
  

Partager cet article
Repost0
13 mars 2010 6 13 /03 /mars /2010 14:00

expulsee-le-retour.jpgSihem Habchi, présidente de l'association "Ni putes ni soumises", l'avait annoncé : "Le chef de l'Etat a pris un "engagement personnel" celui de faire revenir rapidement en France la jeune Marocaine : "Najlae va pouvoir rentrer en France, le président me l'a assuré, c'est un engagement personnel qu'il a pris", a affirmé Mme Habchi et de poursuivre : "Je m'en félicite car le retour de Najlae, c'est un message lancé à toutes les femmes (sans papier) qui aujourd'hui peuvent se rendre dans les commissariats, dénoncer les violences qu'elles subissent et porter plainte", a-t-elle ajouté. La Jeune Marocaine Najlae Lhimer a réagi depuis le Maroc, après avoir pris connaissance du communiqué de la présidence française.

"Je suis très, très heureuse, aux anges. Je perds les mots et ai encore du mal à réaliser. Merci...Je ne m'attendais absolument pas à cette bonne nouvelle. Je m'attendais à une réponse du type oui, on va voir...Je remercie le président Sarkozy, le comité de soutien, Mme Habchi et toutes les ONG qui m'ont soutenue tout au long de cette épreuve", a-t-elle ajouté.
Pour Harlem Désir, numéro deux du Parti socialiste, "s'il s'agit d'une bonne nouvelle pour Najlae, dont nous avons hâte qu'elle revienne en France, il s'agit là d'une politique du fait du prince et non d'une véritable protection des droits des femmes battues", a affirmé l'eurodéputé ...
Selon Harlem Désir, le président de la République "a finalement été contraint d'entendre l'indignation et les nombreuses protestations que cette expulsion provoquait"... (?!!)

Selon le Réseau Education sans Frontières (RESF), Najlae Lhimer vivait en France depuis 2005 pour échapper à un mariage forcé dans son pays, mais était maltraitée par son frère.

Le Parti communiste avait "exigé" lundi soir "son retour immédiat" estimant que la jeune fille "'aurait jamais dû quitter la France"...

La lycéenne avait été placée en garde à vue et immédiatement expulsée fin janvier car elle faisait l'objet d'une obligation de quitter le territoire français remontant au 24 novembre 2009.

Deux ministres, Michèle Alliot-Marie (Justice) et Brice Hortefeux (Intérieur), et deux secrétaire d'Etat, Nadine Morano (Famille) et Fadela Amara (Politique de la Ville), ont assisté à la réunion de l'Elysée...

Il faut surtout pour pouvoir mieux cerner le problème savoir que cette jeune femme marocaine était en situation irrégulière sur le territoire Français. Sans papier elle était donc en situation de clandestin. C'est pour cette raison que la justice avait appliqué la loi et statué sur son expulsion et non pas parce qu'elle avait porté plainte dans une gendarmerie...

Hé bien c'est fait ! ... A la veille des élections régionales, le président de tous les Français, des sans papiers, des clandestins, de tous les étrangers qui profitent déjà ou vont prochaînement venir profiter des largesses des contribuables Français, le Président a tenu sa parole...
C'est juste dommage qu'il n'ai pas tenu sa parole pour toutes ses autres promesses et par exemple quand il avait promis de rendre l'honneur aux Français ... Bon on résume la justice en France c'est lui et pis c'est tout ! ... Regardez la procédure pour les divorces il l'a bien fait modifier pour son dernier divorce en date ... Y en a une qui devrait faire attention à la loi sur l'adultère qui pourrait bien changer ... Mais ça c'est une autre histoire ...


Partager cet article
Repost0

Le Blog De Philippe

  • Philippe
  • Mon journal de bord, mon quotidien, l'actualité de mon présent et mes souvenirs, mes coups de coeur et mes coups de gueule ...
  • Mon journal de bord, mon quotidien, l'actualité de mon présent et mes souvenirs, mes coups de coeur et mes coups de gueule ...

Cliquer sur les images pour les agrandir  ...  

Rechercher Sur Le Blog