Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 février 2010 3 17 /02 /février /2010 09:29

violences.jpgAujourd'hui on peut lire dans la presse :
"Après les trois incidents qui se sont déroulés dans des établissements scolaires du Val-de-Marne depuis le début de l'année, 90 % des Français estiment que la violence à l'école a augmenté au cours des dix dernières années, selon un sondage de l'institut Harris publié mercredi par
RTL. Ils sont 61 % à se déclarer inquiets pour leurs enfants et 52 % considèrent même que la violence dans les établissements scolaires a fortement augmenté."
On peut donc s'autoriser à penser que 10 % des français sondés n'écoutent pas la propagande quand elle parle "d'incident" pour évoquer le meurtre d'un jeune ayant été poignardé devant ou à l'intérieur même de leurs établissements scolaires ... Vous apprécierez, peut-être le choix des termes utilisés par les médias pour faire passer au rang de bénin un crime avec mort d'homme... C'est presque un prétexte pour douter de l'indépendance des journalistes et finir par être convaincu de leur totale et entière dévotion au pouvoir en place...

"Parmi les mesures proposées pour faire face à ces violences, les Français plébiscitent à 93 % le renforcement du personnel de surveillance dans les écoles et à 83 % le renforcement du personnel enseignant ; 69 % soutiennent la mise en place de systèmes de sécurité à l'entrée des écoles, 30 % sont pour une présence policière dans les écoles et 75 % sont favorables à cette présence policière à la sortie ou à proximité des écoles. Mardi, le ministre de l'éducation, Luc Chatel, a annoncé la tenue d'états généraux sur la sécurité à l'école en avril."
Ces Français "sondés" ne voient de solution que dans de nouvelles dépenses pour des personnels ou systèmes de sécurité qui, à très court terme, ne serviront à rien qu'à creuser la dette déjà phénoménale du pays. Il suffirait peut être tout simplement de réfléchir objectivement sur les différences flagrantes entre l'école d'hier et celle d'aujourd'hui ... On constaterait que les professeurs étaient respectés, les surveillants généraux redoutés et la discipline était sans faille avec simplement des punitions du type "colle". Il faut dire qu'à cette époque il y avait du personnel pour encadrer les samedis et dimanches de colle ... Il arrivait qu'une réprimande puisse être adressée à un élève, il arrivait même que le maître ou le prof nous colle une gifle mais c'était toujours bien mérité et nous savions qu'en parler à nos parents n'aurait surtout rien arrangé bien au contraire ... Il faut dire qu'en ce temps là nous, nous  avions des parents. De plus ils étaient responsables, civilisés et qui ne pensaient qu'à notre avenir professionnel ...
Et quand je dis responsable c'est également civilement et donc financièrement qu'ils étaient responsables de nos actes ... Ça explique sûrement pourquoi les jeunes respectaient leurs parents et leurs profs, tout simplement parce que les uns comme les autres étaient respectables ...
Et pour finir ce "flash-back", cerise sur le gâteau les élèves savaient en plus lire et écrire le français, ils savaient compter et résoudre la plus part des problèmes courants ... 
Quelles conclusion peut on tirer de ce constat ? ...
Je vous laisse vous faire vos propres conclusions...

Mais il faudrait vite, faire les bonnes, parce que nous n'avons pas fini de nous faire sonder et maintenant c'est de plus en plus profondément ...  

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Le Blog De Philippe

  • Philippe
  • Mon journal de bord, mon quotidien, l'actualité de mon présent et mes souvenirs, mes coups de coeur et mes coups de gueule ...
  • Mon journal de bord, mon quotidien, l'actualité de mon présent et mes souvenirs, mes coups de coeur et mes coups de gueule ...

Cliquer sur les images pour les agrandir  ...  

Rechercher Sur Le Blog