Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 10:00

elections-cantonales-auxerre-nord-copie.jpg

Les 20 et 27 mars prochains les électeurs du canton Auxerre-Nord seront appelés à choisir leur conseiller général. Pour cette échéance quatre candidats entrent en lice pour tenter de souffler la place au conseiller général sortant Robert Bideau (UMP) qui se présente sous l'étiquette UAY (Union pour l'Avenir de l'Yonne majorité actuelle du Conseil Général de l'Yonne). Les élections cantonales sont des élections locales certes mais les cotes de popularité du Président, du Premier Ministre et de l'UMP en général, au plus bas ne vont elles pas handicaper le conseiller sortant ?... De plus Robert Bideau qui est à ce poste depuis les cantonales de 1998 devra cette fois affronter trois nouveaux candidats contre qui il n'a encore jamais été opposé.
- Richard Jacob pour le Front National qui profitera certainement de la poussée "Marine le Pen".

- Nicole Battreau pour le parti  des travailleurs indépendants

- Martine Vallée-Millet pour l'autre gauche en Bourgogne

 

Le canton d'Auxerre-Nord s'est : Des zones commerciales en plein développement (Bréandes à Perrigny, Macherins à Monéteau et Clairions à Auxerre)

Superficie : 58,1 km2   Population : 11.323 (en 2007 )  Électeurs : 8.614.
Le canton est composé de 4 communes et d’un quartier auxerrois :
Appoigny, Charbuy, Perrigny, Monéteau et le secteur des Conches Clairions à Auxerre.

 

CANDIDATS EN LICE

cantonales-auxerre-nord-copie.jpg

robert bideauRobert Bideau (UMP) conseiller général sortant

Suppléante : Josiane Vivien 60 ans

 

Le conseiller général sortant n'est autre que le Maire de Monéteau qui est également vice-président de la communauté de l’Auxerrois. Robert Bideau à 69 ans, s'inscrit pour un troisième mandat présentant Josiane Vivien, 60 ans, de Charbuy comme suppléante.

« Pour moi comme pour le conseil général, l’action sociale est une priorité », souligne l’intéressé, qui préside la commission des affaires sociales au département et entend « travailler à la mise en place du schéma départemental du handicap. »

Autre priorités, le développement économique, qui passe notamment par « le projet très important de zone d’activités d’Appoigny », mais aussi « un aménagement du territoire plus équilibré à l’échelle du grand Auxerrois. »

Parallèlement au dossier du contournement sud d’Auxerre, Robert Bideau continue de défendre un autre projet de longue date : la déviation de Monéteau. « Il faut trouver les moyens de réaliser cette déviation, malgré, malgré le coût très élevée qu’elle représente. »

 

richard jacobRichard Jacob (FN)

Suppléante : Ghislaine Bourgeois

 

Conseiller municipal d’Auxerre et secrétaire départemental adjoint du Front National, Richard Jacob, 48 ans, est administrateur de société immobilière. Il se présente avec pour suppléante Ghislaine Bourgeois.
Outre la question sécuritaire, le candidat fait de « l’insécurité et de l’injustice sociale » son cheval de bataille, estimant à juste titre que « tous les voyants sont au rouge ».

« Avec la crise, il faut faire feu de tout bois en matière d’emploi et miser sur les PME, plutôt que d’attendre le messie industriel », estime Richard Jacob, qui prône « le développement de pépinières d’entreprises et déplore « le prix du foncier, trop cher pour des petites entreprises. » Face à la dette du département, le candidat FN réclame « de la transparence et la mise en place d’une commission des finances au Conseil Général. »

 

denis roycourtDenis Roycourt (Europe Écologie - Les Verts)

Suppléante : Valérie Martin 36 ans

 

À 57 ans, Denis Roycourt, enseignant formateur à l’IUFM et adjoint au maire d’Auxerre, se lance pour la deuxième fois dans la course au siège de conseiller général, sous la bannière Europe écologie - Les verts. Sa suppléante, Valérie Martin, 36 ans, sans étiquette est élue à Appoigny et exerce le métier de travailleur social.

Dans les priorités de Denis Roycourt, évidemment, il y a l’environnement. « Miser sur le développement durable peut permettre de créer des emplois liés aux économies d’énergie et aux énergies renouvelables. Nous voulons aussi favoriser la création d’activités locales non délocalisables. Nous devons aller vers un verdissement de l’économie »

Concernant le bâtiment du crédit agricole, acquis récemment par le conseil général, Denis Roycourt semble consterné : « cet immeuble est un véritable gouffre énergétique. »

 

nicole battreauNicole Battreau (Parti ouvrier indépendant)

Suppléant : Daniel Depeme 52 ans

 

Auxerroise de 67 ans, Nicole Battreau, retraitée de l’enseignement, représentera le parti ouvrier indépendant, avec pour suppléant Daniel Depeme, 52 ans, de Saint-Julien-du-Sault.

Pour la candidate, ce scrutin est l’occasion de dénoncer la réforme des collectivités territoriales, l’extension des communautés de communes, la suppression de la taxe professionnelle ou la réduction forcée des déficits. « Cette politique va faire perdre leur autonomie aux communes, éloigner les citoyens des décisions et conduire à liquider les services publics et désertifier les campagnes ».

Défendant l’idée d’« interdire les licenciements », Nicole Battreau estime que l’essor des zones d’activités nuit au commerce de proximité et défend l’idée de rééquilibrer l’activité économique entre le nord et le sud d’Auxerre.

 

martine vallee-milletMartine Vallée-Millet (L'Autre gauche en Bourgogne)

Suppléant : Alain Raymont

 

Martine Vallée-Millet, 59 ans, conseillère municipale d’Auxerre de 2001 à 2008, responsable départementale du service sociale de l’assurance-maladie, se présente sous la bannière de l’Autre gauche en Bourgogne. Son suppléant, Alain Raymont, est conseiller municipal d’opposition à Auxerre.

Pour le canton, les priorités de Martine Vallée-Millet tournent notamment autour de l’insertion, du développement du logement social, de l’environnement, de la culture et de l’éducation.
Concernant le projet de salle de spectacle porté par le conseiller sortant, Martine Vallée-Millet affiche clairement son désaccord. « On ne peut promettre des projets quand on n’a pas les sous. Le département est couvert de dettes. Lancer des projets comme ça ne me paraît pas cohérent. »

 

Canton Auxerre-Nord

Sources

 
 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Philippe - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

lune 11/03/2011 13:47



voilà qui est bien clair


merci philippe



Philippe 12/03/2011 07:35



Projets et autres promesses habituelles... je sais pas si c'est vraiment clair !!! ...



Le Blog De Philippe

  • Philippe
  • Mon journal de bord, mon quotidien, l'actualité de mon présent et mes souvenirs, mes coups de coeur et mes coups de gueule ...
  • Mon journal de bord, mon quotidien, l'actualité de mon présent et mes souvenirs, mes coups de coeur et mes coups de gueule ...

Cliquer sur les images pour les agrandir  ...  

Rechercher Sur Le Blog